Social selling : votre méthodologie de travail est-elle efficace ?

Vendre en s’appuyant sur les réseaux sociaux, ce n’est pas se contenter de remplacer 10 appels téléphoniques par 10 messages LinkedIn ou Twitter !

Le social selling est bien plus complet que la simple substitution d’un canal de contact par un autre. Si l’on veut obtenir des résultats, il s’agit d’un processus qui touche autant à la préparation de l’acte de vente, à la visibilité en ligne, à la création de contenus spécifiques qu’à la concrétisation de l’acte d’achat chez vos cibles et au suivi de votre client dans le temps. Pour autant, rassurez-vous : une routine « Social selling » efficace ne prend que 30 à 60 minutes par jour !

Justement : si vous vous demandez comment devenir un « Social seller » performant, l’infographie ci-dessous devrait vivement vous intéresser ! Construite sur la base de l’expérience de 65 000 « Social sellers » confirmés, elle rassemble les 11 questions à vous poser pour identifier les actions à intégrer ou à améliorer dans votre quotidien professionnel.

Avis aux allergiques à l’anglais : je l’ai brièvement traduite en français en fin d’article.

Bonne lecture !

Traduction liminaire de l’infographie en français

Actions permettant d’éduquer

1) Vous découvrez des contenus intéressants. Avant de les partager, avez-vous vérifié qu’ils sont susceptibles de déclencher des conversations prometteuses avec vos acheteurs ?

2) Lorsque vous partagez des contenus pertinents pour vos acheteurs, le faites-vous sur les bons canaux / médias sociaux ?

Actions permettant d’engager

3) Examinez-vous régulièrement la rubrique « qui a regardé votre profil » sur LinkedIn ? Considérez-vous cette action comme un premier pas vers un contact plus prometteur ?

4) Si ces personnes sont des prospects ou prescripteurs potentiels, avez-vous rédigé un message personnalisé pour les inviter à rejoindre votre réseau de contacts ?

5) Vérifiez comment votre réseau a interagi avec vos contenus (commentaires, invitations, mentions J’aime…) : avez-vous répondu à toutes ces interactions ?

6) Si des personnes ont interagi avec votre contenu, mais ne font pas encore partie de votre réseau de contacts de 1er rang, leur avez-vous proposé une mise en relation directe ?

Actions permettant de se documenter

7) Regardez ce qu’il s’est passé dans votre réseau de contacts : nouvelles publiées ou partagées, changements de postes, nouveaux contacts… Y a-t-il des informations sur lesquelles vous pouvez vous appuyer ?

8) Utilisez-vous un logiciel CRM, qui vous fournira des statistiques automatiques de l’activité de votre réseau et des retours en actions commerciales ?

Actions permettant de ré-engager

9) Avez-vous complété un calendrier éditorial qui vous permette, chaque semaine, de vous assurer que vous diffusez régulièrement du contenu pertinent ? Utilisez-vous un outil de diffusion automatique intelligent, pour alimenter au cas par cas tel ou tel compte sur les médias sociaux ?

10) Identifiez-vous les conversions les plus animées sur tel ou tel réseau social ?  Publiez-vous des réponses qui permettent d’aller plus loin sur le sujet ? Les ré-utilisez-vous sur d’autres réseaux sociaux pour continuer à déclencher de la visibilité et des conversations ?

11) Lancez-vous au moins cinq nouvelles conversations chaque jour ? Profitez-vous de votre expérience pour en améliorer l’efficacité ?

Cet article vous a intéressé(s) ?

Alors merci de le faire connaître autour de vous en le partageant sur les réseaux sociaux !

Si vous voulez aller plus loin dans la démarche, vous pouvez aussi :

Contactez-nous ici pour en savoir plus !

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d'offrir une interaction avec les réseaux sociaux.

Fermer
Pinterest
Email
Print