Comment utiliser professionnellement les médias sociaux ? L’exemple du TER en Bourgogne Franche-Comté

closeCet article a été publié il y a 2 ans 5 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Photo Yves Marinot

Comment utiliser les réseaux sociaux dans un contexte professionnel ? Pour répondre à cette question, j’ai pris l’habitude de vous montrer des exemples concrets de bonnes pratiques ou de proposer à des professionnels de tous horizons (PME, TPE, grands comptes, institutions, etc.) de témoigner à propos de leur(s) propre(s) stratégie(s).

Aujourd’hui, c’est Yves MARINOT, Responsable de la ligne TER Dijon – Besançon et de l’Information Voyageurs en Franche-Comté, qui nous en dit plus sur l’utilisation des médias sociaux par la SNCF en Bourgogne Franche-Comté.

Voici son témoignage !

Yves, pourquoi et comment avez-vous commencé à utiliser les médias sociaux ?

Au niveau national, la SNCF utilise de longue date les médias sociaux pour communiquer avec ses clients, répondre à leurs questions et les informer en temps réel. En Bourgogne Franche-Comté, avec quelques collègues responsables de lignes de TER, nous avions commencé par expérimenter les blogs pour échanger localement avec nos clients et développer un lien direct et plus humain. J’anime par exemple le blog du TER Dijon-Belfort depuis 2 ans déjà.

En fin d’année dernière, le Directeur de TER Franche-Comté, Emmanuel GUIGON, a souhaité capitaliser sur ces expériences pour investir en parallèle les réseaux sociaux, qui lui semblaient très complémentaires des blogs. Nous pressentions « que nous devions y aller » et que ces outils nous permettraient de diffuser aisément nos infos commerciales et de travailler positivement l’image de l’entreprise.

Seulement voilà : quels outils choisir, et pour y dire quoi ? Personnellement, j’avais testé Facebook sans trouver l’essai concluant. D’autres collègues y étaient au contraire très favorables, d’autres encore n’étaient pas familiers du sujet et ressentaient le besoin d’y voir plus clair avant de se lancer. D’une certaine manière, nous avions chacun une approche « outils » et non « stratégie ». Pour définir notre positionnement et choisir les réseaux sociaux les plus adaptés à nos objectifs, nous avons donc suivi une journée de formation collective. C’est vraiment à partir de là qu’en ce qui me concerne, j’ai cerné le champ des possibles et que le déclic s’est fait.

Twitter : essai transformé !

Dans la foulée de la formation, j’ai créé mon compte Twitter, notamment parce que j’ai trouvé que c’était le réseau social le plus facile à aborder.

Avec ma collègue Géraldine (qui est la webmaster du site Internet TER Franche-Comté), nous avons ensuite créé un compte pour la ligne TER Franche-Comté :

En pratiquant un peu, j’ai compris que si je voulais intéresser les utilisateurs que je visais, je devais me recentrer sur des sujets assez ciblés (dans mon cas : la ligne TER Dijon-Besançon bien sûr, mais aussi le digital à la SNCF, les nouvelles technologies, le vélo électrique… ou encore l’optimisme en général, parce que c’est un trait de ma personnalité !). Je me suis aussi servi de l’expérience « blog » pour détecter les sujets qui intéresseraient mon public cible. En racontant la vie de la ligne au quotidien, j’ai assez vite attiré de nouveaux abonnés qualifiés : l’alchimie semble avoir pris !

Facebook : un compte perso et une page pro

J’étais en revanche plus réservé par rapport à Facebook. Après la formation, j’ai quand même décidé de créer un compte, dont je me sers quasiment exclusivement pour aborder des sujets liés à mon activité professionnelle (et notamment des sujets que, pour une raison ou une autre, je pourrais difficilement aborder « tels quels » sur un compte professionnel). Ce compte m’a permis de créer un lien plus personnel avec des clients, mais il m’a surtout servi à apprendre à mieux maîtriser le fonctionnement général de Facebook.

Quelques semaines plus tard, j’ai aussi créé une page professionnelle pour le TER Franche-Comté, où je diffuse principalement des offres promotionnelles, des « bons plans » et des jeux-concours.

N’oubliez pas de poster vos selfies pour gagner vos places au festival Rencontres & Racines les 26, 27 et 28 Juin 2015 ! Profitez-en durant votre trajet de retour ce soir par exemple !

Posted by SNCF TER Franche-Comté on jeudi 11 juin 2015

Des essais en cours sur Pinterest, Periscope et Instagram

Et comme je suis d’un naturel curieux, je me suis aussi lancé sur d’autres réseaux sociaux abordés lors de la journée de formation, pour voir ce que ça pouvait donner :

  • sur Pinterest, j’ai commencé par créer quelques tableaux thématiques, mais après réflexion, je pense que vais creuser la thématique du tourisme ;
  • sur Instagram, je publie des photos prises à la volée dans mon quotidien professionnel ;
  • sur Periscope, j’ai juste fait un galop d’essai pour tester : une vidéo publiée en direct, un soir, sur un chantier de travaux sur une ligne. Pour cette « première », j’ai eu pas mal de connexions et de commentaires d’internautes, mais j’attends un peu de mûrir les choses (et aussi que ce nouvel outil gagne en fonctionnalités) pour aller de l’avant. Dans l’intervalle, je publie surtout mes vidéos sur YouTube et Facebook.

Quelle ligne éditoriale… sur quel réseau social, pour quelles cibles et pour quels objectifs ?

Pour vous donner une vision concrète et globale, Yves a choisi de le récapituler dans le diaporama ci-dessous (cliquez sur « plein écran » pour l’agrandir) :

Ce témoignage vous a intéressés ?

Faites-en profiter vos contacts et partagez-le autour de vous, par e-mail ou sur les réseaux sociaux !

Vous pouvez également vous abonner aux différents comptes mentionnés au fil de cet article pour suivre la SNCF Bourgogne-Franche Comté sur les réseaux sociaux ou sur son blog.

Comme Yves, vous souhaitez vous lancer ou vous perfectionner sur les blogs et les réseaux sociaux ?

N’hésitez pas à vous abonner gratuitement aux futurs articles de ce blog pour vous tenir informés ! (colonne de droite, en haut : newsletter ou alerte nouveaux articles).

Je vous rappelle aussi que Dix-Katre propose différentes formules, en fonction de vos besoins :

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d'offrir une interaction avec les réseaux sociaux.

Fermer
Pinterest
Email
Print