Marques et médias sociaux en France en 2010

closeCet article a été publié il y a 6 ans 9 mois 10 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

 

  • Un chiffre qui ne me surprend guère : seulement 5% des internautes créent des contenus sur les médias sociaux, la majorité (25%) se « contentant » de les rediffuser, de les commenter ou d’interagir en les reprenant sur leur statut/profil ou en cliquant sur « J’aime » (ce qui est déjà positif)
    Enseignement pour les marques : la diffusion, par les entreprises elles-mêmes, de contenus ou interactions sur les médias sociaux, leur permettra de capitaliser sur ce comportement et de favoriser le « buzz » et l’effet de recommandation entre internautes
  • Les médias sociaux sont devenus la 2e source d’information des internautes français, après les moteurs de recherche et ex-aequo avec la presse en ligne. Désormais, 91% des personnes interrogées indiquent qu’elles se renseignent sur Internet avant d’effectuer un achat.
    Enseignement pour les marques
    : nécessité accrue de gérer sa e-réputation (ce qui se dit d’elles sur la toile), notamment en étant pro-actives et en diffusant elles-mêmes des contenus, ou encore en cherchant à créer une communauté d’internautes « relais » ou « amabassadeurs » autour d’elles (notez que 2 personnes sur 3 indiquent avoir changé d’avis ou de marque après s’être renseignées sur Internet => importance de laconfiance accordée aux avis d’autres consommateurs)
  • Les réseaux sociaux sont désormais davantage utilisés par les internautes que les blogs pour émettre ou consulter des avis (normal : les blogs sont aujourd’hui plus utilisés pour diffuser des contenus de réflexion, les réseaux sociaux étant quant à eux idéaux pour des messages courts, spontanés, souvent liés à une émotion immédiate)
  • 36% des internautes prennent la parole pour « se distraire tout simplement »
    Enseignement pour les marques : importance de s’adapter à ce contexte ludique, notamment dans la tonalité des informations diffusées (sortir d’une tonalité de communication institutionnelle, unidirectionnelle et rébarbative)

Voici le diaporama complet retraçant cette étude :

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

3 Commentaires

  1. Philton 1 décembre 2010 at 17 h 40 min

    Très interessante cette étude que tu nous fais partager et tes commentaires sont particulièrement avisés.
    J’ai hâte de voir découvir ton nouveau blog ?
    Philippe

  2. KT 24 novembre 2010 at 8 h 53 min

    @chila : en fait, cela fait partie des évolutions que j’apporterai à mon blog dans une V2… qui sortira bientôt je pense;-)
    Twitter: twitter.com/dixkatre

  3. chila 19 novembre 2010 at 5 h 34 min

    MERCI POUR L’ÉTUDE, DES DONNÉES PERTINENTES DOMMAGE QUE TU N’ES PAS DE RETWEET SUR TON BLOG.
    C’EST UN CHOIX PERSONNEL ?

Laissez une réponse

Tags

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d'offrir une interaction avec les réseaux sociaux.

Fermer
Pinterest
Email
Print