Le blog comme outil de « riposte graduée »

closeCet article a été publié il y a 8 ans 10 mois 15 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Oui Raoul, il est tout à fait exact qu’un blog professionnel sera utile en cas de crise : l’exemple de M. E. Leclerc (viande avariée vendue dans l’enseigne en 2005) en est la parfaite démonstration.
A l’époque, le blog a permis de relayer EN TEMPS REEL l’information que l’entreprise souhaitait diffuser aux consommateurs, parallèlement à une action de relations presse bien sûr (l’idée n’est pas de remplacer la comunication presse, mais bien de la conforter).
Le blog sera d’ailleurs d’autant plus eficace qu’il aura été créé AVANT la crise, ce qui aura permis la constitution d’une communauté de lecteurs fidèles qui, au moment de la crise, seront les plus ardents défenseurs et les meileurs ambassadeurs de l’entreprise.

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d'offrir une interaction avec les réseaux sociaux.

Fermer
Pinterest
Email
Print