J’ai testé Binky, le réseau social pour les… asociaux

Vous est-il déjà arrivé de déprimer en consultant les réseaux sociaux ?

  • sur Facebook, parce que vous y retrouvez des publications de personnes qui vous agacent (les amis des amis ne sont pas toujours des amis !) ;
  • sur Instagram ou Snapchat, parce que la vie des autres semble siiiiiii merveilleuse par comparaison avec la vôtre ;
  • sur Twitter, parce que les informations sont déprimantes ;
  • sur LinkedIn, parce que vous avez l’impression d’avoir raté votre vie professionnelle, etc.

Et pourtant, vous avez envie de continuer à consulter votre smartphone : pour vous occuper avant le début de votre réunion, pour découvrir de nouvelles choses au hasard ou tout simplement pour vous donner une contenance et passer le temps.

J’ai une bonne nouvelle pour vous : vous allez adorer Binky, le réseau social… qui n’a aucune fonction sociale !

Binky, ou comment se donner l’illusion d’utiliser un réseau social

Binky se définit lui-même comme « le moins stressant des réseaux sociaux ».

Principe d'utilisation de Binky

Les principes d’utilisation de Binky -qui n’est accessible qu’à travers son application mobile (gratuite)- sont assez simples :

  • vous n’avez pas besoin de créer votre profil, il suffit de télécharger l’application (et c’est fini).
  • vous n’avez pas besoin de paramétrer quoi que ce soit : le seul paramètre existant est « avec ou sans le son ».
  • vous n’entrez en contact avec aucun internaute.
  • vous verrez s’afficher une sorte de fil d’actualité, composé d’images (appelées « Bink ») aussi diverses qu’un brin de lavande, une photo de Descartes ou une sculpture des Simpsons dans le sable :
  • si vous voulez liker une photo, vous pouvez… mais le like n’a en réalité aucune fonction précise ! Vous verrez simplement apparaître de jolies petites étoiles filantes sur votre écran.
  • si vous voulez commenter une photo, vous pouvez… mais pas la peine de vous creuser les méninges : Binky rédigera le commentaire à votre place ! En effet, dès que vous commencerez à taper une lettre, Binky affichera un mot ou une émoticône, formant un commentaire déjà pré-rédigé. De toute façon, là encore, commenter ne sert à rien (à part vous amuser) !
  • si vous voulez re-binker (partager) un bink, vous pouvez… mais Bink vous prévient : re-binker ne sert strictement à rien !

FullSizeRender (9)

  • enfin, si vous faites glisser votre doigt de la gauche vers la droite (ou inversement) sur votre écran, vous ferez disparaître le bink dans un petit bruit sonore assez rigolo. Il m’a semblé remarqué qu’un glissement vers la gauche symbolisait du négatif, tandis qu’un glissement vers la droite symbolisait du positif.

Voilà, si tester Binky vous amuse, n’hésitez pas à le télécharger ici ! Vous aurez de quoi nourrir la conversation lors de votre prochain dîner entre amis ☺ Bon week-end à tous !

Cet article vous a fait sourire ?

Tant mieux ! N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Pour consulter les précédents articles de notre rubrique « Le vendredi c’est permis », cliquez ici.

Et si vous envisagez une utilisation plus sérieuse des réseaux sociaux, jetez un oeil là !

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d'offrir une interaction avec les réseaux sociaux.

Fermer
Pinterest
Email
Print